Agriculture Naturelle

P1030081

Une Philosophie d’Harmonie avec la Terre

C’est le japonais Mokichi Okada qui, au début du 20ème siècle, développa les principes et les techniques de l’Agriculture Naturelle, dans le but d’encourager l’émergence d’une nouvelle perception de l’harmonie existant au sein des éléments naturels de la terre. Mokichi Okada fit des recherches très poussées sur le développement des méthodes agricoles susceptibles de donner les résultats les plus productifs et les plus bénéfiques en terme de sustentation du corps humain, de son esprit, et son âme. Sur base de ces recherches, il mit au point des techniques innovatrices de culture des aliments qui font progresser l’agriculture sans pour autant compromettre l’intégrité et la pureté des produits.

 

P1030136-Edit-2Le caractère unique de la contribution de l’Agriculture Naturelle réside en son respect fondamental de tous les éléments impliqués dans les processus naturels de croissance –la lumière, la terre, l’eau et l’air. L’Agriculture Naturelle promouvoit une conscience profonde de la contribution de chaque élément, ainsi que des bénéfices qui découlent d’un travail respectueux de ces éléments. Dans la société de consommation actuelle, l’homme a perdu la notion de l’interconnexion sous-jacente à toute forme de vie ; il s’est coupé du monde naturel. Sa relation avec les éléments naturels, présente pendant des millénaires, a désormais disparu. La manipulation de la nature a un effet dévastateur sur la santé humaine et le bien-être de la planète. L’Agriculture Naturelle cherche à réhabiliter la relation vitale et sacrée entre les êtres humains et l’environnement.

 

P1110655La pratique de l’Agriculture Naturelle est basée sur une philosophie de vie profondément développée, et est intimement mêlée aux lois physiques et spirituelles qui gouvernent l’univers, telles que les perçut son créateur. Dans son livre « Une Grande Révolution Agricole », Okada déclare que « le principe de base de l’Agriculture Naturelle est un respect et un souci incomparables de la nature ». Ce respect entraîne une intervention minimale dans les processus de croissance. Alors que maintes méthodes agricoles modernes prônent le contrôle et la manipulation du processus de croissance, l’Agriculture Naturelle favorise la coopération , l’association et la communion avec les forces naturelles.

 

Aussi la terre est-elle cultivée dans son état naturel, sans addition aucune d’éléments étrangers. La terre, soignée correctement, nourrit mieux les plantes, et le recours aux engrais chimiques devient inutile; ceux-ci paralysent le transfert d’énergie naturelle de la terre vers les plantes. De la même façon, la pureté naturelle des graines est respectée, et celles-ci ne font l’objet d’aucune manipulation à des fins précises. Force est de constater que cette approche produit des récoltes plus saines, qui restent fraîches plus longtemps, et qui ont meilleur goût que celles produites par les méthodes agricoles conventionnelles.

 

IMG_0142La relation entre le producteur et le produit est au centre de l’Agriculture Naturelle et est la clé de son succès. Le fermier joue un rôle essentiel. En Agriculture Naturelle, l’attitude et le comportement du cultivateur envers ses récoltes en impactent directement la qualité. Le fermier qui entre en relation avec ses récoltes et qui en prend soin obtiendra des résultats favorables. Pour Mokichi Okada, l’agriculture était un art, créé par la main et le cœur de l’homme. Le fermier a un rôle unique à jouer dans le rétablissement et le maintien de l’équilibre au sein de la Nature, et de son aptitude à tenir ce rôle dépend le succès de l’Agriculture Naturelle.

http://shumei-na.eu/